Le public dans l’oeuvre de danse in situ : entre représentation et participation, quelle posture acquiert-il ? - Léna Massiani (UQAM - Doctorat en Études et Pratiques des Arts)


Résumé : Les questions liées au rôle et à la place du public dans l’oeuvre de danse, les questions liées à l’espace de création, de représentation et de réception, sont au coeur des démarches de la danse in situ. En abordant la matière de la création in situ, nous verrons comment le chorégraphe s’approprie l’espace de création pour tenter de le déconstruire. Ceci nous amène à constater les difficultés auxquelles nous, chorégraphes, danseurs, public, devons faire face pour le déconstruire et la manière dont j’ai, en début de processus, tenté de le faire.

Mots clés : danse in situ, fenêtre, seuil, participation, déambulation, passage

pdf Le public dans l’oeuvre de danse in situ : entre représentation et participation, quelle posture acquiert-il?

Les créations et collaborations de Léna Massiani ont pour point d’ancrage la danse réalisée sur et pour des sites spécifiques. Après avoir créé Maison à habiter dans un appartement parisien en octobre 2006, elle poursuit sa visite d’appartements en réalisant un travail autour du concept de fenêtre. C’est à Montréal qu’elle décide d’approfondir sa démarche. Doctorante en études et pratiques des arts à l'Université du Québec à Montréal depuis janvier 2007, elle a réalisé depuis son arrivée Dépendaison de crémaillère en juin 2007 et De l'intérieur en mars 2008 où le public était invité à observer une série de performances depuis les fenêtres d'un appartement, et la fenêtre dans le projet 7½ à part. Nourrissant un intérêt particulier pour à la place du public dans l'oeuvre de danse in situ, à sa participation, à son action et sa déambulation, elle cofonde avec Katya Montaignac, une plateforme chorégraphique de danse in situ, objets dansants non identifiés (O.D.N.I).