LES PLUMES [revue.edredon] 2011

Architectures interactives - Louise Poissant (UQAM)

Résumé : L’approche intégrative du milieu urbain amène de nombreux artistes à s’approprier l’architecture des édifices (façades, murs, bâtiments) pour les transformer en supports médiatiques et y réaliser des œuvres avec lesquelles le passant, spectateur souvent accidentel de l’œuvre, peut interagir. Ces postures et productions révèlent que la modulation, la transition, la transformation peuvent s’appliquer au bâti et bousculent nos conceptions de l’architecture, qui devient sculpture, lieu de performance, d’expérimentation des possibilités offertes par les changements idéologiques et technologiques de notre temps. Ces nouvelles pratiques mettent à jour les bouleversements opérés dans notre compréhension des dimensions que nous percevons, dans lesquelles nous nous mouvons, et notre compréhension de notre identité en tant que spectateur et en tant qu’individu.

Mots clés : architecture, expérience, sculpture, transition, interaction, interface

Lire la suite...

Art public et les transformations de l'espace urbain - Louis Jacob (UQAM)

Résumé : Ma conférence fut largement improvisée et orientée vers la discussion. À défaut d’en présenter une version écrite, je me permets de donner ici le texte d’une autre conférence — prononcée le 21 novembre 2008 dans le cadre du colloque « Perspectives pour l’art public dans le paysage urbain d’aujourd’hui » au Musée des beaux-arts de Montréal —, un texte resté inédit, et sur lequel je m’étais largement appuyé lors de ma participation aux rencontres d’avril 2009. Je remercie Léna Massiani et Edwige Perrot de me donner maintenant l’occasion de diffuser ce texte.

Mots clés : espace public, pratiques participatives, action/médiation culturelle, art public, intervention artistique urbaine

Lire la suite...

L'art dans l'espace public : un activisme - Paul Ardenne (Université d'Amiens)

Résumé : Cette conférence est l’occasion de dresser un inventaire raisonné des différentes formes d’intervention artistique en milieu urbain, notamment de nature contextuelle. L’artiste s’y saisit de la ville Ŕ et, donc, du public Ŕ pour insérer en celle-ci des créations pas forcément attendues, en général non programmées, qui sollicitent parfois sans ménagement l’attention des passants. On insistera ici sur les évolutions de ce genre d’art moins soucieux de représentation que de présentation, en pointant une de ses perversions postmodernes, qu’il convient d’analyser : la tentation, pour l’industrie culturelle, de changer ces formes d’art « en contexte réel » en une création intégrée, formule alibi prétendant jouer comme facteur de « reliance » et de restauration du lien social.

Mots clés : Urbain, actions, éphémère, activisme, politique, territoire, geste, appropriation, récupération

Lire la suite...

La façade médiatisée : l’architecture de Jacques Herzog et Pierre de Meuron - Christian Semaan (UQAM - Maîtrise en Études des Arts)

Résumé : En observant la bibliothèque d’Eberswalde conçue par Jacques Herzog et Pierre de Meuron entre 1993 et 1996, on note que ces deux architectes s’intéressent principalement à faire valoir l’apparence de la surface de l’enveloppe extérieure de leur bâtiment. Ce déplacement nous interroge sur les raisons derrières ce type de changement au niveau conceptuel en architecture? En manipulant la surface de leurs projets, ces deux architectes génèrent un lieu d’interaction entre l’aspect perceptuel et l’oeuvre bâtie, la surface de la façade de la bibliothèque nous invite à agir en conséquence de sa matérialité et des sens qu’elle évoque. L’examen de deux ouvrages théoriques récents illustre bien notre hypothèse de l’existence d’une tension entre l’aspect significatif et l’aspect matériel, ou pour dire autrement, entre le signe et la matière. Nous apercevons qu’il y a ainsi un déplacement dans la conception de l’apparence architecturale de la composition de la forme vers une exploration plus approfondie de la signification portée à la matière.

Mots clés : architecture, enveloppe, façade, Bibliothèque d’Eberswalde, paroi médiatisée, surface

Lire la suite...

Le public dans l’oeuvre de danse in situ : entre représentation et participation, quelle posture acquiert-il ? - Léna Massiani (UQAM - Doctorat en Études et Pratiques des Arts)


Résumé : Les questions liées au rôle et à la place du public dans l’oeuvre de danse, les questions liées à l’espace de création, de représentation et de réception, sont au coeur des démarches de la danse in situ. En abordant la matière de la création in situ, nous verrons comment le chorégraphe s’approprie l’espace de création pour tenter de le déconstruire. Ceci nous amène à constater les difficultés auxquelles nous, chorégraphes, danseurs, public, devons faire face pour le déconstruire et la manière dont j’ai, en début de processus, tenté de le faire.

Mots clés : danse in situ, fenêtre, seuil, participation, déambulation, passage

Lire la suite...

L’entre-deux holographique : un espace troublé de la rencontre visuelle - Philippe Boissonnet (UQAM - Doctorat en Études et Pratiques des Arts)

Résumé : Dans ce texte j'aborderai les aspects dynamiques de la perception visuelle relative à la réception esthétique des images holographiques situées dans la mise en scène d'une installation interactive réalisée en 1997: In-Between. Celle-ci est en effet emblématique d'une approche cherchant à mettre en valeur la notion de «champ d'action», telle que décrite par l'auteure allemande Gabriele Schmid, et qui fait particulièrement résonner l'idée d'une rencontre, d'un espace trouble de l'entre-deux. Un espace d'interférences entre l'oeuvre installative, l'image, la construction de la perception du spectateur, le réseau des ondes du dispositif de détection et les relations de cohésion spatiale se formant occasionnellement entre les différents spectateurs à l'intérieur de cette installation.

Mots clés : œuvres multi-médiatiques, interactivité, perception visuelle, public, médias, holographie  

Lire la suite...

Polymorphosum urbanum - le « making of » - François-Joseph Lapointe (UQAM - Doctorat en Études et Pratiques des Arts)

Résumé : Une population de clones, des zombies, des mutants plutôt ; ils investissent l’espace, envahissent la ville souterraine, mus par une force intérieure qui les pousse à voyager en groupe. Une meute d’individus qui oscillent au rythme de leur ADN, des organismes génétiquement motorisés, amorphes et polymorphes, en cadence dans la foule, dansant à l’unisson. Voici Polymorphosum urbanum, une nouvelle espèce de l’espace public urbain.

Mots clés : ADN, séquence de gènes, performance, in situ, géométrie variable

Lire la suite...

Speaker-in : un exemple de création de nouveaux dispositifs artistiques comme création de nouvelles sensibilités collectives - Romain Bricout (Université de Lille)

Résumé : « Speaker-in » est une création artistique commune entre une danseuse et deux musiciens. Son point de départ est la captation de la voix de la danseuse dont le traitement en temps réel est diffusé sur un dispositif de spatialisation sonore original. Revenant sur ses spécificités, cet article traitera les tenants et aboutissants théoriques de cette création au travers de l'étude croisée du processus d'individuation psychique et collective et du concept d'organologie générale.

Mots clés : individuation, performance, hybridation disciplinaire, danse, musique, public

Lire la suite...